Actualités

Problèmes de culture sous abri

04-09-2018
Problèmes de culture sous abri
Comment éviter les...
À la fin août, alors que la saison de culture se termine, de nombreux jardiniers commencent à penser à leur prochaine serre de jardin. Il est également temps pour de nombreux revendeurs de réduire les prix de leurs produits pour vider les entrepôts. Pour beaucoup, c’est l’opportunité d’un premier contact avec les tunnels de jardinage , à commander cette année pour une utilisation la saison suivante.
 
Mise en place de la structure, préparation des variétés d'hiver et résistantes au froid : il convient d’entreprendre ces activités le plus tôt possible afin que les jeunes pousses acquièrent de la vigueur et de l’endurance au froid. Bien que la serre protège la culture avec la bâche, les résultats seront encore meilleurs en optimisant le microclimat.
 
 

Problèmes dans les cultures sous abri

 
 
Comme cela arrive dans n'importe quelle activité, le jardinage peut aussi engendrer des complications. De nombreux facteurs sont complètement indépendants du producteur, en particulier lorsque l'on cultive des plantes à l'air libre. Les pluies, les rafales de vent, la grêle, les basses températures, les ravageurs et les agents pathogènes sont de bons exemples, mais ne représentent qu'une partie des problèmes à venir. Bien sûr, il existe un certain nombre de mesures pour immuniser les plantes contre les champignons, les maladies et les nuisibles. Bon nombre d'entre elles sont des substances synthétiques et bien que, selon les étiquettes, elles ne soient pas nocives pour les humains, les effets de leur accumulation dans l'organisme finiront par apparaitre avec le temps,.
 
  • Biologique ou chimique?
 
Il n’est pas question de basculer dans une phobie de la chimie comme de plus en plus de consommateurs : la crainte que tout produit commercial soit nuisible est très irrationnelle. Mais certains clients «pro bio» optent pour des produits beaucoup plus chers que les produits standard, tout cela pour un simple autocollant BIO, ECO ou ORGANIQUE.
 
Il convient de rappeler que les symboles associés à une «nourriture saine» peuvent ne pas être fiables et ne sont souvent qu’un simple logo développé par des graphistes. En revanche, il serait excessif de tomber dans une suspicion extrême. Il existe néanmoins un moyen de consommer des légumes et des fruits sains sans dépenser trop : commencez simplement à les cultiver sous serre.
 
  • Légumes et fruits sains en provenance de la serre
 
En plaçant la culture sous couvert, on limite un certain nombre de facteurs négatifs pour les plantes. À l'intérieur de la serre, le microclimat est maintenu et entièrement controlé par le producteur. Dans les tunnels multi-culture équipés d'aération latérale, la modification des conditions internes est possible grâce à la ventilation. En maitrisant l’ensemble du processus de culture et en devenant producteur de notre propre nourriture, nous avons la certitude que les légumes et les fruits de notre jardin sont sains et ne contiennent aucun ingrédient nocif. Récolter ses primeurs dans son potager est un autre avantage qui nous évite des dépenses en magasin. Il s’avère rapidement que cela génère d'importantes économies, surtout si l’on convertit ce coût en produits ECO ou BIO.
 
 

Développement des plantes sous serre

 
 
Avec les premières récoltes se renouvèlent les mêmes situations embarrassantes qui sont heureusement faciles à résoudre. Afin d'obtenir des résultats satisfaisants au tout début, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs questions importantes pour la culture des plantes.
 
 
  • Problème lié à la germination
 
Le bon développement des plantes dépend principalement d’un bon environnement de culture. La température et l'humidité du sol et de l'air ne sont qu'une partie des facteurs qui affectent la croissance des légumes et des fruits. Il est très important de connaître le climat dont les plantes ont besoin, quels éléments devront être présents dans le substrat, la spécificité des soins, etc. Dans les guides sur la culture sous abri, les personnes peu informées peuvent trouver de nombreux conseils précieux expliquant la spécificité des tunnels.
 
  • Les plantes émergentes se détériorent rapidement et meurent
 
Le substrat est l'une des deux ressources les plus importantes sans lesquelles la culture n'aurait pas lieu. Il est important de connaître son type de sol et sa richesse, avant même l’assemblage du tunnel . La connaissance du pH et acidité du sol est une priorité, il peut arriver que le sol dans le jardin ne soit pas adapté pour y faire pousser les plantes initialement envisagées. En conséquence, il reste à l’améliorer avec une qualité supérieure ou à l'adapter aux besoins de la plantation. La pire chose qui puisse arriver est que les terres soient saturées d'agents pathogènes et de ravageurs : son renouvellement prendra beaucoup de temps et sera coûteux. Une telle situation peut survenir si l’usager précédent exploitait le sol sans le nourrir après chaque saison.
 
  • Plantes à croissance lente
 
Si le pH du sol et ses réactions sont cohérents, si les macronutriments (azote, phosphore, potassium, magnésium, calcium et soufre) et les oligo-éléments (fer, manganèse, cuivre, zinc, bore et molybdène) sont à un niveau satisfaisant, le problème peut émaner d’un mauvais drainage du sol. Une terre trop compacte et lourde, peu perméable est un frein significatif pour le développement des racines. Il arrive également que l'eau s’accumule à certains endroits et qu’elle y stagne jusqu'à son évaporation. Pour éviter cela, avant de monter la serre, il est conseillé de bêcher très soigneusement le terrain , d’enrichir le sol et d’attendre la bonne absorbtion des apports. Des plants surélevés, des carrés potager, l'addition d'argile, de gravier, etc peuvent résoudre le problème.
 
  • Les plantes grandissent mais sont frèles
 
Si les cultures développent peu de masse verte et poussent seulement vers le haut, cela peut signifier que les plantes ont un problème lié à l'accès à la lumière. Si les plantations sont trop compactes, elles se font concurrence et suffoquent. Il suffit d’éclaircir les rangs et de conserver la bonne distance entre les lignes .
 
 

Tutoriels et astuces sur les cultures sous abri

 
 
Pour consulter les articles Krosagro, nous vous encourageons à visiter le site fréquemment et vous abonner à la page YouTube , Twitter et FanPage qui sont régulièrement mis à jour avec de nouveaux contenus. Et dans le cas d'un intérêt pour les produits de la marque , rendez vous sur le thème « Où acheter une serre de jardin? » chez l'un des revendeurs ou le magasin en ligne de serres Krostrade de l'entreprise KROSAGRO.